"CALME BLANC"

Publié le

Un film que j'ai aimé :   "Calme Blanc"
de Phillip Noyce avec Nicole Kidman et Sam Neill

Durement éprouvé, un couple décide de partir en voilier pour « se reconstruire ». Lors de cette croisière, Rae et John recueillent un naufragé, dont on comprend vite qu’il s’agit d’un psychopathe. Le décor est planté pour un polar nautique, un huis clos (on n’ose dire un confinement…) salé, où les coups de théâtre sont nombreux. Encore que le cadre véritable soit l’océan et plus encore un ketch magnifique de 22m. Ici, pas d’escale, pas même de mouillage, on est en pleine mer et on y reste pendant 96 minutes. 
Quand on aime les bateaux, ce film ne peut laisser indifférent. Authentique personnage du film, le voilier n’est autre que Stormvogel, un fameux coursier hauturier des années 60-70. On marche sur le pont en enjambant de gros winches, on tourne la barre à roue en bois, on se repose dans la cabine où le teck est omniprésent. Fait rare pour une fiction, la plupart des plans ont été tournées à bord. Seul le carré a été reconstitué à terre pour pouvoir placer les grosses cameras cinéma lors du tournage des scènes d’action. 

Morale de l'histoire : N’oubliez jamais vos fusées de détresse.

                                                                                                                                                                     Bruno

Calme Blanc, bande-annonce

Calme Blanc, Affiche du Film

Calme Blanc, Affiche du Film

Publié dans Médiathèque

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article